En Belgique, de multiples offres sont proposées par les banques, concessionnaires et organismes de crédit auto pour financer l’achat d’une voiture.

Ces offres diffèrent selon qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’une voiture d’occasion. De leur côté, les consommateurs recherchent le meilleur prêt, celui à taux d’intérêt intéressant, le meilleur prix, tout comme ils recherchent le meilleur vendeur. Si vous voulez financer la voiture de vos rêves au meilleur taux, comparez les offres de crédit auto en Belgique et faites une simulation.

Le crédit auto pour le particulier

Financer une voiture en Belgique pour le particulier, c’est avoir la liberté de choisir entre les véhicules neufs et un véhicule d’occasion. C’est donc être libre d’opter pour un crédit auto neuve ou un prêt voiture d’occasion.

Prêt auto classique

Les prêteurs peuvent être les banques. Dans ce cas, les mensualités sont fixes. La durée maximale est fixée par la loi en fonction du prêt voiture octroyé. Le crédit auto peut être amorti pendant 3, 4 ou 5 ans. Les entités de crédit peuvent aussi être des concessionnaires. Dans ce cas, on parle de vente à tempérament.

Les prêteurs peuvent aussi être des établissements de crédit. Ils proposent des crédits auto sous diverses formes, mais en général, ce sont des prêts à tempérament. Le crédit ballon et le crédit auto éco en sont des exemples. À chaque offre sa spécificité. Le taux varie selon l’ancienneté de l’automobile. Celui du prêt voiture occasion est en général plus élevé que celui du crédit voiture neuve.

Le renting

C’est un mode de financement qui fait jouer une option d’achat de plus de 15% du prix d’achat du véhicule. Du point de vue comptable, il s’agit d’une location dont l’avantage réside sur le fait que les remboursements sont tout de suite pris en charge. Cependant, les mensualités sont frappées de la TVA.

Le leasing

Ce contrat de financement a une option d’achat de moins de 15% du prix du véhicule. Ainsi, l’amortissement de 3, 4 ou 5 ans a sa raison d’être. Son point commun avec le renting est que les mensualités, le capital et les intérêts sont frappés de la TVA.

Prêt pour usage professionnel

Différentes sortes de véhicules peuvent faire l’objet d’un crédit en Belgique. Cela peut être des mobil-homes, mais cela peut aussi être des véhicules utilitaires destinés aux entreprises ou des voitures de liaison à usage professionnel.

Le leasing

Cette formule a la cote auprès des professionnels belges. Trois protagonistes interviennent dans un contrat de leasing à savoir l’emprunteur, le concessionnaire et la société de leasing. Dans ce contexte, il y a en général deux types d’offres qui sont le leasing opérationnel et le leasing financier. La première peut être considérée comme un prêt voiture neuve ou prêt véhicule d’occasion aux PME ou aux sociétés, mais sans que celles-ci les achètent. La seconde, au contraire, est un contrat au terme duquel l’emprunteur devient acquéreur.

De nombreux paramètres sont à considérer dans un leasing à ne citer que la valeur résiduelle du véhicule qui n’est autre que sa valeur de revente. Elle s’élève à un maximum de 15% de la valeur d’investissement, sachant que le minimum standard est de 4% de cette même valeur. Le kilométrage est aussi un détail important. L’entreprise qui contracte un leasing paie périodiquement un loyer. Pendant la durée d’emprunt, la voiture est intégrée au bilan de l’entreprise. Par conséquent, elle est amortie.

La société qui contracte un leasing prend en charge l’immatriculation du véhicule ainsi que son assurance. Le premier loyer peut être majoré. Il y a deux modes de calcul pour ce contrat business : le calcul fermé pour le leasing dit « full service », et le calcul ouvert pour les grosses entreprises possédant un parc automobile à plus de 10 voitures. Pour les deux, la mensualité est toujours fixe, mais pour le premier, elle comprend tous les frais. Pour le second, elle comprend tous les services.

Crédit voiture

Il s’agit ici du prêt à tempérament professionnel ou PATP. C’est un prêt affecté à l’achat de la voiture. Il est valable aussi bien pour un véhicule neuf que pour une voiture d’occasion. Si vous envisagez de financer l’achat de votre auto par le PATP, optez pour un crédit à tempérament dont la durée de remboursement ne dépasse pas la durée de vie économique de votre investissement. Donc, soit votre emprunt est à court terme, soit il est à long terme. Cela dépend aussi de la durée de vie de la voiture. Le calcul des intérêts d’un PATP dépend de votre mode de remboursement et de sa durée ainsi que de la période de prélèvement. Le remboursement par anticipation est faisable, avec comptabilisation d’une indemnité de remploi de six mois d’intérêts.